Voir la vidéo
FRANCE 2

Turquie : une période d'incertitude s'ouvre après le référendum

Recep Tayyip Erdogan a réussi son pari avec sa réforme constitutionnelle validée par référendum par la population turque. "C'est une courte victoire, mais c'est un énorme bouleversement politique. Jamais un président n'a eu la possibilité de concentrer autant de pouvoir. Cette réforme constitutionnelle ne sera mise en place que dans deux ans. D'ici là, c'est une période d'incertitude qui s'ouvre", explique Stéphanie Perez, envoyée spéciale à Istanbul, alors que l'opposition dénonce les résultats du référendum.

Une fracture dans la société

"Ce référendum entérine la fracture au sein de la société turque. Les grandes villes, Istanbul, Ankara, Izmir, ont voté 'non'. Ce référendum risque aussi de compliquer davantage les relations avec l'Union européenne, qui appelle le président à trouver un consensus national", ajoute Stéphanie Perez.