Voir la vidéo
FRANCE 2

Référendum en Turquie : une réforme effective en 2019

Suite au référendum qui a accordé un renforcement des pouvoirs du président Recep Tayyip Erdogan (AKP), la journaliste Stéphanie Pérez, en direct d'Istanbul (Turquie), précise que "cette réforme ne sera effective qu'en 2019, après les prochaines élections législatives et présidentielles". Cependant, "pour montrer qu'il a endossé ce costume d'hyper-président, le président a annoncé une première mesure symbolique : la tenue probable d'un autre référendum, sur la peine de mort celui-ci." Une ligne rouge à ne pas franchir pour l'Union européenne, et un sujet qui divise profondément la société turque.

La Turquie plus divisée que jamais

"Il s'agit donc d'un sujet de discorde pour les semaines à venir, alors que l'opposition, on l'a entendu, conteste ce résultat et demande l'invalidation du scrutin", poursuit la journaliste. "Le principal parti d'opposition veut déposer tous les recours possibles pour tenter d'empêcher ce résultat. Le pays se réveille ce matin plus divisé que jamais, même si la situation reste calme pour le moment", conclut l'envoyée spéciale de France 2.