Voir la vidéo

Référendum en Turquie : le oui en tête

Drapeaux turcs à la main, ils sont venus par milliers célébrer la probable victoire d'Erdogan devant le siège de son parti à Istanbul (Turquie). Les résultats sont en train de tomber, le président turc remporterait son pari, d'une courte tête. Concert de klaxons devant les portes de sa résidence. Toute autre ambiance au QG du principal parti d'opposition à Ankara, des mines graves comme dans ce bar d'Istanbul.

Ils s'inquiètent d'une dérive autoritaire

Ces électeurs sont venus suivre en direct le dépouillement du vote. Eux ont majoritairement voté non. L'homme fort du régime turc, l'un des premiers à avoir voté ce matin, pourrait désormais gouverner seul, sans Premier ministre et par décrets. Pour ses partisans, c'est une garantie de stabilité. Mais ceux qui ont voté non s'inquiètent d'une dérive autoritaire. Avant même le résultat définitif, le principal parti d'opposition dénonce des irrégularités.