Voir la vidéo
FRANCE 2

Référendum en Turquie : Erdogan l'emporte de justesse

Acclamé par les militants de son parti, Recep Tayyip Erdogan savoure sa victoire. Il était déjà l'homme fort du régime turc. À l'avenir, il pourra gouverner seul. "Nous avons toujours dit que personne ne nous ferait plier. Ici et à l'étranger, vous nous avez fait triompher", a-t-il déclaré devant la foule exaltée. Dans les rues d'Istanbul (Turquie), les partisans d'Erdogan ont célébré leur champion jusque tard dans la nuit de dimanche 16 avril. Une victoire d'une courte tête, loin du plébiscite escompté.

51,4% de "oui"

En effet, selon des résultats encore non officiels, 51,4% des électeurs ont choisi de lui confier des pouvoirs élargis. "On est contents, parce que ce résultat est une gifle à l'Europe, et Erdogan est la garantie de la stabilité de la Turquie", s'enthousiasme une militante. Le résultat de l'élection a été aussitôt contesté : le principal parti d'opposition dénonce des irrégularités et demande l'annulation pure et simple du scrutin. Dans certains quartiers d'Istanbul, les opposants d'Erdogan, munis de casseroles, veulent encore garder espoir et continuent à résister. Ce lundi matin, la Turquie se réveille plus divisée que jamais.