Attaque chimique en Syrie

Une attaque chimique a eu lieu le 4 avril 2017 dans le village de Khan Cheikhoun au sud de la région d'Idleb, en SyrieSelon l'Union des organisations de secours et soins médicaux (UOSSM), au moins 100 personnes ont été tuées, tandis que l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), fait état d'un bilan de 58 morts, dont 11 enfants de moins de huit ans.

L'opposition syrienne a aussitôt accusé le régime syrien d'avoir mené cette attaque. Une source de sécurité syrienne dénoncé une "calomnie". L'armée russe, principale soutien du régime, a pour sa part affirmé n'avoir mené aucun raid aérien dans la zone touchée. L'ONU a de son côté convoqué le lendemain une réunion du Conseil de sécurité.
Des experts des Nations unies viennent inspecter des sites potentiellement touchés par des attaques à l\'arme chimique, le 28 août 2013 en Syrie.
Attaque chimique en Syrie : la France accuse Bachar Al-Assad
Jean-Marc Ayrault, le 5 avril 2017 à Bruxelles (Belgique). 
Attaque au gaz chimique en Syrie : la France accuse Damas
Une indication de poison après l\'attaque chimique à Khan Cheikhoune, en Syrie, le 5 avril 2017.
Attaque chimique en Syrie : une enquête du renseignement français incrimine le régime syrien
Deux enfants sont traités à l\'hôpital d\'Idleb (Syrie), après une attaque à Khan Cheikhoun, le 4 avril 2017.
Attaque chimique en Syrie : "Il y a très peu de doutes" sur la culpabilité du régime de Damas
Jean-Marc Ayrault, le 5 avril 2017 à Bruxelles (Belgique). 
Attaque chimique en Syrie : la France apportera "la preuve" que Damas est responsable, annonce Jean-Marc Ayrault
Bachar al-Assad s\'exprime pour la première fois depuis les bombardements américains.
Armes chimiques : Bachar Al-Assad dénonce une manipulation américaine
Le président syrien, Bachar Al-Assad, répond aux questions de journalistes, le 12 avril 2017, à Damas (Syrie). 
Attaque chimique en Syrie : Bachar al-Assad réagit pour la première fois
Le président syrien Bachar Al-Assad, ici en février 2016, s\'est exprimé auprès de trois médias français dont franceinfo, sur le futur de la Syrie lors de la conférence de paix prévue à Astana, fin janvier. 
Attaque chimique en Syrie : Bachar al-Assad se défend
Le président des Etats-Unis, Donald Trump, a expliqué, le 6 avril 2017, depuis sa résidence de Mar-a-Lago (Floride), avoir ordonné une frappe en Syrie.
Bachar Al-Assad accuse l'Occident : quelle réaction de Donald Trump ?
Le président syrien, Bachar Al-Assad, répond aux questions de journalistes, le 12 avril 2017, à Damas (Syrie). 
VIDEO. Pour Al-Assad, l'attaque chimique est "une fabrication à 100%" des Occidentaux
Vladimir Poutine, le 2 février 2017, à Budapest (Hongrie). (Photo d\'illustration)
Syrie : la Russie oppose son veto à la résolution de l'ONU
Le président américain Donald Trump lors d\'un entretien accordé à la chaîne Fox News, le 12 avril 2017.
VIDEO. Trump a décidé de bombarder la Syrie en dévorant une "belle part de gâteau au chocolat"
Des civils et des casques blancs suite aux attaques aériennes sur la ville rebelle de Saqba, dans l\'est de Ghouta, le 4 avril.
Veto russe à l'ONU : "Le responsable a été désigné sans attendre les résultats de l'enquête"
Donald Trump, le 12 avril 2017.
Relations entre les Etats-Unis et la Russie : Donald Trump "a changé du tout au tout"
Malgré les fortes tensions entre la France et la Russie sur le dossier syrien, Vladimir Poutine prévoit toujours de venir à Paris le 19 octobre
Syrie : que veut la Russie ?
La Russie et la Chine utilisant leur veto, le 28 février 2017, pour bloquer une résolution des Nations unies visant à sanctionner l\'utiisation d\'armes chimiques en Syrie. 
Attaque chimique en Syrie : la Russie pose un 8e veto à l'ONU
François Hollande lors d\'une conférence de presse à l\'Elysée, à Paris, le 11 avril  2017.
Syrie : pour François Hollande, Bachar Al-Assad "porte désormais l'étiquette de massacreur chimique"
Capture du tweet de Farès Shehabi, montrant le général Mohamed Hasouri (G),félicité par le chef d\'état-major syrien, Ali Abdallah Ayoub (D), pour son bombardement contre une position militaire d\'al-Qaïda à Khan Cheikhoun. Un tweet retiré depuis.
Syrie : le pilote de l'attaque chimique de Khan Cheikhoun identifié sur la toile ?
Le porte-parole de la Maison Blanche, Sean Spicer, lors d\'une interview à Washington (Etats-Unis), le 11 avril 2017.
Le porte-parole de la Maison Blanche s'excuse après avoir affirmé que Hitler "n'avait pas utilisé d'armes chimiques"
Le Conseil de sécurité de l\'ONU lors d\'une réunion à New York (Etats-Unis), le 18 décembre 2015.
Attaque chimique en Syrie : un nouveau projet de résolution examiné mercredi par le Conseil de sécurité de l'ONU
Donald Trump, le 5 avril 2017, à Washington.
Frappe américaine en Syrie : "C'est le retour à la politique de 'gendarme du monde'"
Donald Trump, lors d\'une conférence de presse à Washington, le 5 avril 2017. 
Syrie : l’Amérique bouscule la situation
Nicolas Dupont-Aignan, le 22 mars 2017, à la Maison de la Radio, à Paris, devant les élus de l\'Association des maires de France
Frappes américaines en Syrie : il pourrait s’agir d’une "manipulation médiatique" d’après Nicolas Dupont-Aignan
Le Conseil de sécurité de l\'ONU, le 7 avril 2017, à New York (Etats-Unis).
Syrie : les suites des bombardements américains
Un missile de croisière Tomahawk est tiré vers la Syrie, depuis l\'USS Porter, un destroyer de la marine américaine, en mer Méditerranée, le 7 avril 2017.
VIDEO. Syrie : de l'attaque chimique à la frappe américaine, une semaine sous tension
Donald Trump, le 6 avril 2017, à West Palm Beach (Floride). 
Syrie : Donald Trump veut montrer qu'il sait prendre des décisions fortes
Angela Merkel, le 15 mars 2017.
Frappes américaines en Syrie : la Russie condamne, l’Europe soutient
Un missile Tomahawk est tiré depuis le destroyer USS Porter de la marine américaine, en mer Méditerranée, le 7 avril 2017.
DIRECT. Après les frappes en Syrie, les Etats-Unis préparent des sanctions économiques contre le pays
Donald Trump a annoncé une frappe américaine sur une base aérienne syrienne, depuis sa résidence de Mar-a-Lago en Floride, jeudi 7 avril 2017.
Frappes en Syrie : un tournant?
Le Président de la République François Hollande entouré du ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, et du ministre de l\'Intérieur Matthias Fekl à la sortie du conseil de défense le 7 avril 2017.
Attaque chimique en Syrie : l'Élysée appelle à une "action résolue de la communauté internationale"

123