Voir la vidéo
FRANCE 3

Indre-et-Loire : manifestation contre le centre de déradicalisation

La fermeture immédiate du centre de déradicalisation : voilà ce que réclament ces manifestants. Ce centre a été ouvert en septembre dernier à côté d'une zone pavillonnaire. Aujourd'hui, il est vide, le dernier pensionnaire est parti cette semaine. Pourtant, les riverains souhaitent en finir avec ce projet. Ce centre, baptisé "prévention d'insertion et de citoyenneté", devait accueillir des jeunes volontaires âgés de 19 à 30, en voie de déradicalisation pendant dix mois.

Certains ont été condamnés pour des faits violents

Des jeunes jamais condamnés par la justice, c'était la promesse des autorités. Il s'agit pourtant d'une promesse non tenue selon les riverains et leurs élus locaux. Parmi eux, certains ont été condamnés pour des faits violents et d'autres, interpellés lors d'opérations anti-jihadistes. Malgré la colère de la population, le ministre de l'Intérieur, Bruno Le Roux, veut continuer l'expérience.