Voir la vidéo
France 3

Daech, les candidats à la présidentielle, les jeunes : tous narcissiques et de plus en plus

Le narcissisme est "un trouble de la personnalité qui se caractérise par la mégalomanie et un manque d'empathie vis-à-vis des autres", rappelle dans le Grand Soir 3 ce mardi Jean Cottraux, psychiatre honoraire auprès des hôpitaux de Paris. Et d'ajouter : "Il y a trois types de narcissiques : le malveillant, l'instable et le narcissique créatif, comme l'artiste, le politicien habile et intelligent".

"Il y a trois fois plus de narcissiques chez les enfants nés autour des années 2000 que chez les plus de 65 ans. C'est la génération moi je ou Dolto", note-t-il. Jean Cottraux accuse les parents. "L'éducation, sans un minimum de frustration, n'est pas bonne pour les enfants. Ils perdent le lien entre l'action et sa récompense. Actuellement, on peut être célèbre sans avoir rien fait". Et le psychiatre de poursuivre : "Les réseaux sociaux ont accentué et accéléré un phénomène bien ancien. On ne peut pas passer un repas sans que les gens soient sur leur image narcissique sur Facebook par exemple. On peut voir ça dans tous les pays du monde, c'est universel".

Tous narcissiques, même Daech

Pour être candidat à la présidentielle, il faut être une personne "énormément narcissique, car il faut vouloir être aimé par tout le monde, penser qu'on a les meilleures propositions et qu'on sera capable de les mener à bien". "Ce sont des gens capables de séduire d'une part et d'aider les autres d'autre part. Un bon candidat trouve le bon équilibre", assure l'auteur du livre Tous narcissiques.

Daech joue aussi sur le narcissisme pour recruter. "L'organisation utilise les armes de l'Occident, les images, pour mettre en valeur le combattant", conclut Jean Cottraux.