Israël a déjà commencé la construction de cette barrière anti-tunnel à la frontière avec la bande de Gaza.
Israël a déjà commencé la construction de cette barrière anti-tunnel à la frontière avec la bande de Gaza. (MENAHEM KAHANA / AFP)

Israël installe des barrières en sous-sol pour bloquer les tunnels avec la bande de Gaza

Israël veut contrôler absolument tous les accès à la bande de Gaza. Après les airs, la terre et la mer, Israël s'attaque désormais à bloquer le sous-sol. Et ce bouclage hermétique a déjà commencé. Il a été décidé après les menaces des tunnels offensifs du Hamas mis en lumière pendant la guerre de 2014.

Le chantier est gigantesque. Il consiste à construire un mur souterrain pour isoler totalement la bande de Gaza. Pour les Israéliens, ce projet pharaonique est la réponse à la menace des tunnels offensifs creusés par le Hamas en direction du territoire israélien.

Une barrière à 700 millions d'euros

Ces tunnels sont devenus une obsession depuis la guerre de 2014. D'abord, l'opinion publique a pris conscience de leur dangerosité. Ensuite, d'après un important rapport, ils n'ont pas été entièrement détruits pendant la guerre. Il y a donc eu une grosse pression en début d'année sur le gouvernement pour apporter une réponse convaincante.

La barrière s'enfonce sur plusieurs dizaines de mètres et va encercler les 65 kilomètres de frontière. Cette construction devrait permettre de percer d'éventuels tunnels existants et sera ensuite équipée de capteurs pour détecter les mouvements souterrains. Son coût s'élève à 700 millions d'euros. Les travaux ont déjà commencé et vont s'accélerer en octobre 2017.

Cette barrière est considérée comme un tournant dans la gestion sécuritaire de Gaza. Les tunnels sont considérés comme la dernière véritable menace. La dernière guerre contre le Hamas avait montré la limite des tirs de roquettes. 

plus