Voir la vidéo
France 3

Flux migratoires : le gouvernement veut réduire les délais pour les demandes d'asile

C'était il y a six jours porte de la Chapelle à Paris : quelque 2 800 migrants sont évacués d'un campement insalubre. Moins d'une semaine plus tard, au même endroit, ils sont plusieurs centaines de réfugiés, à peine arrivés, à s'installer. Une séquence qui illustre le défi qui attend le gouvernement : trouver l'équilibre délicat entre accueil et fermeté migratoire.    

Renforcement des mesures d'éloignement

Première mesure du gouvernement : améliorer l'examen des dossiers des demandeurs d'asile, beaucoup trop long actuellement. Le gouvernement prévoit de réduire les délais d'instruction de 14 mois à six mois. La création de 7 000 places d'hébergement supplémentaires est également à l'étude. Pour les déboutés du droit d'asile, considérés comme des migrants économiques, le gouvernement veut renforcer les mesures d'éloignement. Enfin, autre enjeu : plus de solidarité européenne, car l'Italie est submergée par l'afflux de migrants depuis le début de l'année.  

plus