Voir la vidéo
France 2

Droit d'asile : le gouvernement présente son plan d'action

Le gouvernement d'Édouard Philippe s'est fixé le double objectif d'héberger plus de demandeurs d'asile tout en expulsant ceux qui ont été déboutés. Matignon prévoit la création de 7 500 places d'hébergement supplémentaires pour les demandeurs d'asile d'ici 2019 et la réduction des délais de procédure de demande à six mois. Enfin, le gouvernement prévoit d'expulser systématiquement tous les déboutés.

Un projet de loi présenté à la rentrée

Mais pour les organisations humanitaires, ce plan oublie tous ceux qui sont arrivés sur le territoire et qui attendent de pouvoir déposer leurs demandes. Ce mercredi 12 juillet, les députés de l'opposition affichaient leur colère. "Les mesures prises ne visent pas du tout à arrêter la submersion migratoire, mais à l'organiser", tempêtait notamment Marine Le Pen. Un projet de loi sera présenté dès la rentrée.