Embargo russe

En réponse aux sanctions infligées à la Russie pour son rôle dans les manifestations en Ukraine et le conflit armé qui a suivi, Moscou a imposé, jeudi 7 août 2014, un embargo sur des importations alimentaires en provenance de l'Union européenne, des États-Unis, de l'Australie, du Canada et de Norvège. L'embargo russe, d'une durée initiale d'un an, exclut certains produits comme le vin ou les produits pour bébés. En Europe, les producteurs de fruits et légumes, de fromage et de viande de porc sont particulièrement exposés à l'embargo russe. À partir d'août 2014, l'Union européenne annonce le déblocage d'aides aux agriculteurs à hauteur de plus de 120 millions d'euros.

Le drapeau de la Russie et celui de l'Union européenne, le 20 août 2014, à Nice (Alpes-Maritimes). 
Ukraine : l'Union européenne prolonge de six mois ses sanctions économiques contre la Russie
Embargo : quand les Russes fabriquent du camembert à la française
Stas Baretsky, un cosaque de Saint-Pétersbourg (Russie), mord dans une canette de bière étrangère. Image postée le 20 août 2015
VIDEO. Embargo russe contre l'UE : il détruit des canettes de bière avec ses dents
Un bulldozer détruit des produits sous embargo dans la région de Belgorod (Russie), le 6 août 2015.
VIDEO. Pour faire respecter son embargo, la Russie sort les bulldozers face aux fromages occidentaux
Un tracteur détruit des boîtes de fromages importés illégalement, le 6 août 2015 à Belgorod (Russie).
Les agriculteurs doivent faire face à l'embargo alimentaire russe
Embargo russe : les professionnels pris à la gorge
Vladimir Poutine, le 28 mai 2015, à Moscou en Russie.
L'embargo russe reconduit
La Russie détruit les marchandises sous embargo
VIDEO. La Russie détruit des centaines de tonnes de nourriture sous embargo
Un tracteur détruit des boîtes de fromages importés illégalement, le 6 août 2015 à Belgorod (Russie).
La Russie durcit son embargo sur les produits occidentaux
Le "Sebastopol", un des deux porte-hélicoptères Mistral destinés à la Russie, à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), le 26 novembre 2014.
Mistral : le point sur la relation franco-russe
Le navire Mistral "Sébastopol" dans le port de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), le 16 mars 2015.
Que vont devenir les Mistral ?
Dans une fabrique de Camembert, à Camembert (Orne), le 11 avril 2013. 
Un homme tente de faire entrer 460 kg de fromage en Russie avec sa voiture
La Coordination des organisations d'agriculteurs et d'éleveurs (COAG) partage fruits et légumes avec la population de Madrid le 5 septembre 2014
VIDEO. Les producteurs espagnols distribuent fruits et légumes contre l'embargo russe
Une cliente fait ses courses dans les allées d'un supermarché à Moscou (Russie), le 18 août 2014.
Comment l'embargo russe est contourné par des entreprises françaises
Un étal de fromages dans un magasin d'alimentation de Saint-Pétersbourg (Russie), le 11 aout 2014 
VIDEO. En Russie, les habitants commencent à ressentir les effets de l’embargo européen
La Russie a décrété un embargo contre les produits européens (ici, du foie gras espagnol) le 7 août 2014.
Russie : 70 kilos de pâté français confisqués à des touristes russes
Parmi les principaux fruits et légumes concernés figurent les carottes, les tomates et les pommes.
L'UE débloque 125 millions pour les maraîchers touchés par l'embargo russe
De jeunes Belges mangent des poires pour soutenir l'agriculture nationale face à l'embargo russe, mi-août 2014.
VIDEO. Pour contrer l'embargo russe, les Belges mangent des poires
Des travailleurs agricoles cueuillent les nectarines dans une ferme de l'Ille-sur-Tet (Pyrénées-Orientales), le 12 septembre 2013.
Bruxelles prend des mesures exceptionnelles pour soutenir les pêches et nectarines
Une jeune Russe pousse un chariot dans un supermarché de Novossibirsk (Russie), le 7 août 2014.
Comment la Russie compte se nourrir pendant l'embargo imposé à l'Occident
Le Premier ministre russe Dmitri Medvedev le 5 août 2014 à Moscou (Russie).
Ukraine : la Russie interdit les produits alimentaires occidentaux
Des pommes du Limousin, dans un supermarché, à Paris, le 9 mai 2014.
VIDEO. Les producteurs de pommes du Limousin s'inquiètent de l'embargo russe
La France a expédié pour près de 26 millions d'euros de fruits en Russie en 2012.
Embargo russe : la douche froide pour les producteurs français
Le président russe Vladimir Poutine, le 30 juillet 2014, à Moscou (Russie). 
VIDEO. Ukraine : après les sanctions, la risposte de la Russie
"Beaucoup d'animaux mangent des pommes, et nous en importions de Pologne car elles sont peu chères et de bonne qualité", a expliqué une responsable du zoo.
L'embargo russe met les animaux du zoo de Moscou au régime
Capture d'écran de la recherche Twitter "#JedzJablka" (mange une pomme en polonais), le 31 juillet 2014.
En Pologne, on "mange des pommes contre Poutine !"