Voir la vidéo
France 2

Royaume-Uni : les députés donnent le coup d'envoi du Brexit

Par 494 voix contre 122, les députés britanniques ont voté pour autoriser la Première ministre Theresa May à déclencher l'article 50 de la Constitution européenne. Est-ce pour autant un long fleuve tranquille ? Certainement pas. La majorité des députés britanniques voulaient rester dans l'UE et ils ont voté à contrecoeur le Brexit pour respecter le vote démocratique des Britanniques en juin. Il y a eu de féroces débats au Parlement, notamment dans le camp conservateur de Theresa May au pouvoir.

L'Écosse menace

Même tension du côté des députés de l'opposition travailliste. Il y avait un mot d'ordre du parti pour respecter le résultat du referendum. Bon nombre d'entre eux n'ont pas voulu suivre le mot d’ordre pour respecter le vote de leurs circonscriptions respectives. Deux des quatre pays du Royaume-Uni, l'Irlande et l'Écosse, voulaient rester dans l'UE et vont continuer à montrer les dents et à agiter le spectre de l'indépendance. Un nouveau referendum pourrait avoir lieu en Écosse.