Kim Jong-il

Kim Jong-il fut le dirigeant de la Corée du Nord de 1994 jusqu'à sa mort, le 17 décembre 2011. Culte de la personnalité délirant, répression, menaces d'attaques nucléaires à l'encontre de son voisin sud-coréen : Kim Jong-il a été l'un des dictateurs les plus médiatiques du monde moderne. Passionné de vins fins et de gastronomie occidentale, il n'hésitait pas à dépenser des centaines de milliers de dollars pour satisfaire ses désirs personnels au détriment de la population. Son fils Kim Jong-un lui succéda à sa mort.
Huit Nord-Coréens au total sont à présent soupçonnés d’avoir orchestré l’empoisonnement de Kim Jong-nam.
Assassinat du demi-frère de Kim Jong-un : trois nouveaux suspects identifiés
Kim Jong-un, président de la Corée du Nord à Pyongyang, le 10 mai 2016.
Si j'étais... Kim Jong-un
L\'anniversaire de Kim Jong Il
BD, bande dessinée. La Corée du Nord à hauteur d'enfant.
Des téléspectateurs regardent un journal télévisé annonçant que la Corée du Nord a effectué un essai nucléaire le 9 septembre 2016.
Corée du Nord : "Ce programme nucléaire est l'assurance vie du régime" (Juliette Morillot, historienne)
Un portrait géant de Kim Jong-il (droite) trône à côté de celui de son père Kim Il-sung, à Pyongyang (Corée du Nord), le 9 avril 2012.
Pyongyang en liesse pour un tableau géant de Kim Jong-il
Kim Jong-un, au centre, lors des funérailles de son père et ancien leader de la Corée du Nord, Kim Jong-il, le 29 décembre à Pyongyang.
"Beaucoup de Nord-Coréens croient que leur régime est le meilleur"
Dernière cérémonie d\'adieu au dirigeant Kim Jong-il à l\'issue de 13 jours de deuil à Pyongyang (Corée du Nord) le 29 décembre 2011.
La Corée du Nord promet à Séoul des représailles pour ses "péchés"
Des miliers de Coréens assistente à la cérémonie d\'intronisation de Kim Jong-un, futur leader nord-coréen le 29 décembre 2011.
Rassemblement monstre en Corée du Nord pour introniser Kim Jong-un
Immense rassemblement militaire organisé à Pyongyang, en Corée du Nord, pour l\'intronisation de Kim Jong-un, fils et successeur de Kim Jong-il, le 29 décembre 2011.
Cérémonie grandiose pour l'intronisation de Kim Jong-un en Corée du Nord
Les funérailles de Kim Jong-il, à Pyongyang (Corée du Nord), mercredi 28 décembre 2011.
Des obsèques en grande pompe pour Kim Jong-il
Le cortège funèbre de Kim Jong-il traverse Pyongyang, la capitale de Corée du Nord, le 28 décembre 21011.
Funérailles grandioses en Corée du Nord pour Kim Jong-il
Un corbillard transporte le cercueil de Kim Jong-il, recouvert d\'un drapeau rouge, à Pyongyang (Corée du Nord), le 28 décembre 2011.
Les obsèques démesurées de Kim Jong-il débutent en Corée du Nord
Kim Jong-un, le fils et successeur de Kim Jong-il (3e en partant de la gauche), salue l\'armée qui défile devant le mausolée Kumsusan de Pyongyang (Corée du Nord) à l\'issue des obsèques de son père, le 28 décembre 2011.
Les obsèques de Kim Jong-il prennent fin après trois heures de cérémonie
Des Nord-Coréens fondent en larmes au passage du convoi mortuaire de Kim Jong-il à Pyongyang (Corée du Nord), le 28 décembre 2011.
Les larmes des Nord-Coréens pour Kim Jong-il
Capture d\'écran de la télévision nord-coréenne montrant Kim Jong-un le 23 décembre 2011 à Pyongyang (Corée du Nord).
Kim Jong-un devient chef du parti unique en Corée du Nord
Lee Hee-Ho (deuxième à gauche), ex-première dame sud-coréenne, et Hyun Jeong-eun, la présidente du groupe Hyundai, rendent hommage à Kim Jong-il en Corée du Nord, le 26 décembre 2011.
Des délégations sud-coréennes pour l'hommage à Kim Jong-il
Un homme lit un journal au sujet de la mort de Kim Jong-il, à Séoul (Corée du Sud), le 20 décembre 2011.
Kim Jong-il : Pyongyang laisse entrer des Sud-Coréens
Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-il, le 6 mars 2010 à Hamhung (Corée du Nord).
La nature "a rendu hommage à Kim Jong-il"
A Paju (Corée du Sud), mercredi 21 décembre 2011.
Des Sud-Coréens lancent 200 000 tracts anti-Kim Jong-il sur le Nord
Employées en pleurs dans un magasin de Pyongyang (Corée du Nord), le 20 décembre 2011.
Des Nord-Coréennes en pleurs sur le dernier escalator emprunté par Kim Jong-il
Photo de Kim Jong-il diffusée à la télévision d\'Etat le 20 décembre 2011.
Premières images de la dépouille de Kim Jong-il
Kim Jong-un, le fils de Kim Jong-il désigné comme son successeur, en visite sur le site d\'une centrale électrique à Huichon, en Corée du Nord (photo non datée).
Ce que l'on sait de Kim Jong-un
Une réplique de missile nord-coréen brandi par des manifestants sud-coréens, en juin 2009, pour protester contre des tirs de missiles.
La Corée du Nord a réalisé deux tests de missile
Kim Jong-il inspecte les troupes le 15 août 2007.
Kim Jong-il, mort d’un stratège excentrique
Alain Juppé à Bordeaux (Gironde), le 19 décembre 2011.
Alain Juppé espère "qu'un jour, la Corée du Nord pourra retrouver sa liberté"
Kim Jong il est décédé samedi 17 décembre 2011.
Kim Jong-il, mort d'un dictateur mégalo
Nords-coréens en pleurs le 19 décembre 2011 à Pyongyang, la capitale.
Les Nord-Coréens pleurent leur "cher leader"
La présentatrice de la télévision officielle nord-coréenne annonçant la mort de Kim Jong-il, le 19 décembre 2011.
Les larmes en direct de la présentatrice annonçant la mort de Kim Jong-il
Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-il lors d\'une rencontre avec le président russe Dmitri Medvedev, le 24 août 2011 près d\'Oulan-Oude (Russie).
Kim Jong-Il, le leader nord-coréen, est mort