Le leader nord-coréen Kim Jong-un salue la foule lors du défilé organisé pour le 105e anniversaire de Kim Il-sung, à Pyongyang, le 15 avril 2017.
Le leader nord-coréen Kim Jong-un salue la foule lors du défilé organisé pour le 105e anniversaire de Kim Il-sung, à Pyongyang, le 15 avril 2017. (DAMIR SAGOLJ / REUTERS)

Corée du Nord : après son grand défilé militaire, Pyongyang rate un tir de missile

La démonstration de force a en partie échoué. La Corée du Nord a raté, dimanche 16 avril, un essai de missile, a annoncé l'armée américaine. La veille pourtant, le régime de Pyongyang exhibait sa puissance militaire avec une gigantesque parade. Ce tir raté est un revers pour la Corée du Nord, au moment où les tensions sur la péninsule sont attisées par des déclarations belliqueuses de Pyongyang et Washington.

Le vice-président américain en visite à Séoul

Les Etats-Unis ont confirmé dimanche que le régime nord-coréen avait procédé dans la matinée à un essai de missile, comme venait de l'annoncer Séoul (Corée du Sud) : "Le missile a presque immédiatement explosé", a déclaré Dave Benham, porte-parole du Pentagone. Ni Séoul ni Washington n'ont été en mesure de déterminer dans l'immédiat la nature du missile en question, mais le timing de ce tir semble avoir été soigneusement choisi.

Il est en effet intervenu au lendemain du défilé militaire géant organisé pour le 105e anniversaire de la naissance du fondateur de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), Kim Il-sung. Mais il a en outre été effectué quelques heures seulement avant l'arrivée en Corée du Sud du vice-président américain Mike Pence, pour des discussions qui se concentreront justement sur la menace nord-coréenne.