Voir la vidéo
France 2

CETA : la Belgique bloque la signature

Après d'ultimes tractations, la Belgique a dit "non". En début d'après-midi ce lundi 24 octobre, le gouvernement réunit les dirigeants des différentes régions à commencer par la Wallonie, très critique sur l'accord de libre-échange avec le Canada. Mais à la sortie, le représentant des Wallons reste ferme : "chaque fois qu'on essaye de poser des ultimatums ça rend impossible des discussions sereines et ça rend impossible un débat démocratique" explique Paul Magnette.

Pression de Bruxelles

Une pression et un ultimatum de Bruxelles, la Belgique avait jusqu'à ce soir pour se prononcer. Malgré ce "non", le président du Conseil européen affirme ce soir dans un tweet que le Premier ministre canadien et lui pensent qu'un sommet est toujours possible jeudi 27 octobre, un message répété il y a dix jours par Manuel Valls, en visite au Canada.

Le JT
Les autres sujets du JT
plus