Bradley Manning

Bradley Manning est un ancien analyste de l’armée américaine. Il se fait connaître en avril 2010 après son arrestation pour avoir été la source principale de WikiLeaks. En effet, Bradley Manning a avoué avoir transmis à Julian Assange de nombreux documents classifiés, notamment concernant la guerre en Irak de 2003. En juillet 2013, une cour martiale américaine le reconnaît coupable de vingt chefs d’accusation mais l’acquitte de la charge la plus lourde, celle de trahison. Il est condamné le 21 août 2013 à 35 ans de réclusion. Le lendemain, il annonce aux médias sa volonté de devenir une femme.
Manifestation de soutien à Chelsea Manning, lors de la Gay Pride à Londres (Royaume-Uni), le 28 juin 2014.
Assange, Snowden... Que change la grâce accordée à Chelsea Manning par Barack Obama ?
Une manifestation de soutien à Chelsea Manning, le 26 juin 2016 à San Francisco (Etats-Unis).
WikiLeaks : Barack Obama réduit la peine de l'ancienne taupe Chelsea Manning, libre en mai
Le soldat américain Bradley Manning, le 21 août 2013 à Fort Meade, Maryland (Etats-Unis).
L'armée américaine refuse la clémence à Bradley Manning
Une photo de Bradley Manning travesti, diffusée avec sa déclaration lue sur NBC News le 22 août 2013, dans laquelle il indique vouloir devenir une femme.
Bradley Manning veut devenir une femme
Le soldat américain Bradley Manning, le 20 août 2013, à sa sortie du tribunal militaire de Fort Meade (Etats-Unis).
Bradley Manning condamné à 35 ans de prison pour avoir informé WikiLeaks
Le soldat américain Bradley Manning arrive au tribunal militaire de Fort Meade (Etats-Unis), le 14 août 2013.
Au moins 60 ans de prison requis contre Bradley Manning
Bradley Manning est escorté lors de son arrivée au tribunal militaire de Fort Meade (Etats-Unis), mardi 30 juillet 2013.
WikiLeaks : Manning coupable d'espionnage, pas d'intelligence avec l'ennemi