Soupçons de chantage contre le roi du Maroc

Deux journalistes d'investigation français, Eric Laurent et Catherine Graciet, ont été mis en examen, samedi 29 août, et sont poursuivis pour tentative de chantage sur le roi du Maroc. Soupçonnés d'avoir demandé trois millions d'euros en échange de la non-publication d'un livre à charge contre Mohammed VI, les deux enquêteurs démentent avoir initié ce chantage, même si les enregistrements affirment qu'il y a eu négociations.

En France, selon le Code pénal, l'extorsion est punie de sept ans d'emprisonnement et de 100 000 euros d'amende. Le chantage est, quant à lui, puni de cinq ans d'emprisonnement et de 75 000 euros d'amende.

En raison des accusations qui pèsent contre les deux journalistes, les éditions du Seuil ont annoncé qu'elles renonçaient à publier cet ouvrage, dont la parution devait avoir lieu au premier semestre 2016. 

Manifestation de soutien au pécheur mort dans des circonstances non expliquées à Hoceima au Maroc.
Le décryptage éco. Maroc : la sonnette d'alarme
Mohammed VI, roi du Maroc à Tanger le 27 septembre 2016, Signature de l'installation de l'avionneur Boeing à Tanger.
Si j'étais... Mohammed VI
Meeting du PJD à Rabat (Maroc), le 25 septembre 2016
Législatives au Maroc : une nouvelle victoire pour les "islamo-conservateurs" ?
Le roi du Maroc Mohammed VI lors du discours du directeur général de PSA Peugeot Citroen, le 19 juin 2015, au palais royal de Rabat (Maroc). 
Soupçons de chantage contre le roi du Maroc : retour sur les faits
Des titres de la presse marocaine évoquant l'affaire de chantage présumé contre le roi Mohammed VI, le 29 août 2015 à Rabat (Maroc). 
Soupçons de chantage contre le roi du Maroc : Eric Laurent s'explique
Des titres de la presse marocaine évoquant l'affaire de chantage présumé contre le roi Mohammed VI, le 29 août 2015 à Rabat (Maroc). 
Soupçons de chantage contre le roi du Maroc : l'éditeur renonce à publier le livre des deux journalistes
L'affaire du chantage présumé contre le roi du Maroc par deux journalistes français fait la une des journaux, à Rabat, au Maroc, le 29 août 2015. 
Chantage présumé contre le roi du Maroc : des enregistrements accablants pour les deux journalistes français
Le journaliste Eric Laurent le 30 août 2006, lors d'un débat du Medef à Jouy-en-Josas (Yvelines).
Accusé d'avoir fait chanter le roi du Maroc, Eric Laurent évoque une "tentation, pas un chantage"
Le roi du Maroc Mohammed VI lors du discours du directeur général de PSA Peugeot Citroen, le 19 juin 2015, au palais royal de Rabat (Maroc). 
Soupçons de chantage contre le roi du Maroc : les deux journalistes français présentés à un juge
Le roi du Maroc, Mohammed VI, le 20 août 2015 à Tétouan (Maroc).
Deux journalistes français, soupçonnés de chantage contre le roi du Maroc, ont été arrêtés à Paris