Présidentielle au Gabon

Au Gabon, une élection présidentielle a eu lieu le 27 août 2016. Le scrutin à un tour opposait notamment Ali Bongo et Jean Ping. 

Les résultats, qui devaient être publiés le 30 août à 17h, n'ont finalement été proclamés que les 31 août dans l'après-midi. Le président sortant, Ali Bongo, a été réélu avec 49,80% des voix, contre 48,23% à son principal adversaire Jean Ping, son principal adversaire, en a recueilli 48,23%.

Les représentants de l'opposition au sein de la commission électorale ont contesté ce résultat et l'un d'eux, Paul Marie Gondjout, représentant de Jean Ping, a parlé d'une élection "volée".

L'opposition a réclamé un nouveau décompte dans la province natale du chef de l'Etat sortant, le Haut-Ogooué, où le taux de participation a atteint 99,98%, contre 59,46% dans l'ensemble du pays

Aussitôt les résultats connus, l'ambiance s'est tendue à Libreville. Des heurts ont éclaté dans la soirée du 31 août, l'Assemblée nationale a été incendiée. 

Un soldat de la fanfare militaire gabonaise répète avant la cérémonie du tirage au sort de la CAN, le 19 octobre 2016 à Libreville (Gabon).
Foot : la Coupe d'Afrique au Gabon va-t-elle se finir en queue de poisson ?
Le président gabonais, Ali Bongo, le 27 septembre 2016 à Libreville (Gabon).
Gabon : des écoutes révèlent les doutes des observateurs de l'Union européenne sur le résultat du scrutin
Jean-Marc Ayrault, ministre des Affaires étrangères, le 23 septembre 2016.
Gabon : Jean-Marc Ayrault affirme que "l'examen des recours n'a pas permis de lever tous les doutes"
Le vote d\'Ali Bongo Ondimba, au moment de l\'élection présidentielle, le 27 août 2016. 
La réélection d'Ali Bongo validée par la Cour constitutionnelle gabonaise "n'est pas une surprise" (Antoine Glaser)
Une affiche d\'Ali Bongo Ondimba à Libreville (Gabon), le 26 août 2016.
Gabon : la Cour constitutionnelle valide la réélection du président Ali Bongo
Rencontre d\'Omar Bongo, président du Gabon avec le Général De Gaulle à Paris le 5 janvier 1968
Histoires d'info. Un demi-siècle plus tard, la France va-t-elle lâcher les Bongo ?
Des participants de la marche blanche, le 10 septembre 2016 à Libreville (Gabon).
Gabon : une marche blanche réunit un millier de personnes après les violences post-électorales
Jean Ping, à Libreville, le 28 août 2016.
Gabon : l'opposant Jean Ping conteste la réélection d'Ali Bongo et saisit la Cour constitutionnelle
L\'une des manifestantes Gabonaises qui a défilé dans les rues de Paris ce mercredi après-midi. 
C'était comment ? Ces Gabonaises en colère
Le président Ali Bongo en conférence de presse, le 1er septembre 2016.
Ali Bongo annonce que six Franco-Gabonais incarcérés après les troubles passeront en jugement
Ali Bongo le 26 août 2016 lors d\'un meeting
Ali Bongo : "Moi je ne dicte pas les lois. (...) C'est au niveau de la Cour constitutionnelle que l'on fait le recomptage"
Olivia Betoe Bi Evie, avocate franco-gabonaise, répond à Fabienne Sintès
Gabon : "Nous voulons l'alternance démocratique"
Gabon : quelques Français arrêtés libérés
Ali Bongo Ondimba lors de son dernier meeting de campagne au stade Nzang-Ayong de Libreville (Gabon), le 26 août 2016.
Disco, bling-bling et répression : qui est Ali Bongo, le président réélu au Gabon ?
Un manifestant de l\'opposition fait face aux forces de sécurité à Libreville (Gabon), le 31 août 2016
Gabon : la France s'inquiète pour ses ressortissants
Le président gabonais Ali Bongo devant ses partisans, le 28 août 2016 à Libreville.
Gabon : l'Europe dénonce des anomalies
Libreville, au lendemain de l\'annonce du résultat de la présidentielle, donnant le président sortant Ali Bongo réélu
Gabon : une reprise économique timide et attentiste
Manifestation du 2 septembre 2016 à Paris
La communauté gabonaise de France manifeste mercredi à Paris
Le ministre des Affaires étrangèresn Jean-Marc Ayrault, à l\'Elysée, le 30 août 2016.
Gabon : la France est sans nouvelles de "plusieurs de ses compatriotes", annonce le Quai d'Orsay
Un manifestant de l\'opposition fait face aux forces de sécurité à Libreville (Gabon), le 31 août 2016
Le Gabon dans l'impasse
Jean Ping, lors d\'une conférence de presse, à son domicile de Libreville (Gabon), le 2 septembre 2016.
Gabon : le bras de fer politique continue
Les chefs d\'Etat africains restés le plus longtemps au pouvoir.
INFOGRAPHIE. Les chefs d'Etat africains restés le plus longtemps au pouvoir
Libreville, capitale du Gabon, est en proie a de violents affrontements. Pourtant, les expatriés français se sentent en sécurité. 
Gabon : Jean Ping revendique la victoire
Jean Ping, lors d\'une conférence de presse, à son domicile de Libreville (Gabon), le 2 septembre 2016.
Gabon : les partisans de Jean Ping en appellent à la France, manifestation à Paris
Jean Ping, lors d\'une conférence de presse, à son domicile de Libreville (Gabon), le 2 septembre 2016.
Gabon : "Le président, c'est moi", affirme l'opposant Jean Ping
Ali Bongo Ondimba en 2015 à Paris
VIDEO. Gabon : "Personne n'est au-dessus de la loi", menace Ali Bongo
Des manifestants à Libreville, le 1er septembre 2016.
VIDEO. Gabon : Libreville porte les stigmates des affrontements entre anti-Bongo et forces de l'ordre
VIDEO. Gabon : "On a le sentiment que le président Bongo n'a pas gagné cette élection", selon Fillon
Michel Galy, politologue spécialiste de l’Afrique et chercheur au centre d’études sur les conflits à Paris
Gabon : les manifestants veulent mettre fin "à un régime d'inégalités qui dure depuis 50 ans"
Des Gabonais manifestent contre la victoire d\'Ali Bongo à l\'élection préisdentielle, le 31 août 2016, à Libreville.
Quelle issue à la crise au Gabon ?

12