Un conducteur de moto (photo d\'illustration)
Un conducteur de moto (photo d'illustration) (SOLLIER CYRIL / MAXPPP)

Avec la vague de froid, les batteries des deux-roues sont mises à rude épreuve

Un moteur qui tousse et ne démarre pas. Depuis le début de la vague de froid le 17 janvier, beaucoup de conducteurs de scooters et de motos ont connu cette mésaventure... qui a généralement le malheur de se produire le matin au moment de se rendre au travail, après une nuit passée sous des températures négatives. 

Afflux chez les garagistes

Dans son garage du 15e arrondissement de Paris, Hamoud Belkacem nous raconte ainsi avoir rechargé ou changé des dizaines de batteries de deux-roues dans le courant de la semaine. "En dessous d'une certaine température, les batteries perdent 30% de leur tension", explique-t-il. Le phénomène touche notamment les 50 et 125 cm3

Si vous laissez votre véhicule deux ou trois jours sans rouler et que la batterie est un peu limite en temps normal, elle sera forcément à plat

Hamoud Belkacem

à franceinfo

Comme chaque année, les garagistes ont pris les devants dès l'automne en prévision de la baisse des températures et tiennent à disposition de nombreuses batteries pour les conducteurs. Le phénomène touche également les voitures, mais dans une bien moindre mesure. "Sur les voitures, les batteries ont une capacité en ampérage supérieure à celle des deux-roues", explique Hamoud Belkacem.

Avis à ceux frappés par la mésaventure d'une batterie à plat : pour un petit scooter de 50 cm3, une batterie neuve coûte environ 30 euros. Le prix peut atteindre 150 euros pour une cylindrée de 500 cm3. Le redoux n'arrivera sur la France qu'autour du 26 janvier.

plus