Voir la vidéo

VIDEO. Saint-Martin peine à survivre sans le tourisme, pilier de l'économie de l'île

En dévastant les paysages et les infrastructures de Saint-Martin, l'ouragan Irma a détruit le pilier de l'économie de l'île : le tourisme. Pour les habitants, tenir financièrement en l'absence de touristes le temps de la reconstruction, s'annonce difficile.

>> DIRECT. Une semaine après le passage d'Irma, suivez les reconstructions

"Tout est mort, explique Patrice Seguin, propriétaire d'un hôtel ravagé les vents. Ce n'est pas l'hôtel qui est mort, c'est l'île qui est totalement dévastée et détruite. Un hôtel n'a une raison d'être que dans une île qui a une organisation touristique." En 2014, l'île avait en effet accueilli 2,5 millions de visiteurs.

Les touristes annulent leurs réservations

"Tous les hôtels, tous les restaurants sont détruits, donc ce sera une saison morte. Les touristes commencent d'ailleurs à annuler leur réservation",  continue Maggy Gumbs, directrice de la chambre du commerce de Saint-Martin.

Le seul secteur de l'hôtellerie-restauration représente 15% des emplois à Saint-Martin, contre 4% en Guadeloupe, par exemple. Mais, au-delà, le commerce, l'immobilier, la construction, les activités nautiques de cette collectivité d'environ 35 000 habitants sont totalement dépendantes du tourisme.

Le JT
Les autres sujets du JT
plus