Voir la vidéo
FRANCE 3

Ouragan Irma : le gouvernement critiqué pour n'avoir pas su anticiper la catastrophe

Sur le port de Saint-Martin, le soleil est de retour et les militaires s'activent pour décharger des centaines de litres d'eau. Après le passage du second ouragan, José, qui a épargné l'île, les rotations aériennes ont pu reprendre. Dans les rues, les pompiers commencent à distribuer des bouteilles d'eau. Un certain soulagement pour les rescapés mais aussi beaucoup de questions pour leur avenir.

Après l'ouragan, la polémique

En métropole, la difficile mise en place des secours alimente une polémique sur une gestion de la crise en amont. La France insoumise réclame une commission d'enquête parlementaire. Depuis hier, l'Élysée et le gouvernement tentent de désamorcer cette controverse. Paradoxalemeent, au moment où la polémique s'installe, les Saint-Martinois connaissent les premières améliorations et d'importants moyens militaires convergent vers l'île sinistrée avec un objectif majeur : organiser les distributions de vivres et eau. Le GIGN s'apprête également à rejoindre Saint-Martin. Au total, 2 000 militaires et forces de l'ordre y seront déployés.

Le JT
Les autres sujets du JT
plus