franceinfo

VIDEO. "Il y a un vrai débat des scientifiques" sur le réchauffement climatique pour Nicolas Bay

Invité de 8h30 Apathie ce vendredi 19 mai sur franceinfo, Nicolas Bay, secrétaire général du Front national a réagi aux propos tenus jeudi soir, par Nicolas Hulot, dans le journal de 20h de France 2"C'est la famille humaine qui est au pied du mur" a déclaré le ministre de la Transition écologique et solidaire "et donc à un moment ou à un autre il faut qu'on place cet enjeu au-dessus de la mêlée".

"Défendre l'écologie bien sûr" a répondu Nicolas Bay "mais quand on est un responsable politique, on doit défendre les intérêts du peuple français, c'est ça la mission."

"On a l'impression que c'est devenu une idéologie"

Interrogé sur le réchauffement climatique, le secrétaire général du Front national a estimé qu'il est "très difficile de dire si, dans la durée, il y a un réchauffement et d'autre part, savoir qu'elle est la part de l'activité humaine et la capacité qu'on a, nous, d'infléchir ces phénomènes-là. Il y a un vrai débat des scientifiques sur cette question-là."

Nicolas Bay climato-sceptique? Non a-t-il assuré. "Je dis simplement que ce sont des sujets qu'il ne faut pas appréhender de façon très dogmatique. On a l'impression que c'est devenu une idéologie. Laissons les scientifiques travailler. Et essayons de voir comment de façon automatiquement écologique on peut défendre notre intérêts."

Sur la politique écologique défendue par le gouvernement, le secrétaire général du Front national a fustigé "la logique mondialiste ultra-libérale qui caractérise Emmanuel Macron et son gouvernement, ce sont les flux à travers le monde, la logique de la mobilité absolue". Et de conclure :  "ça consiste à avoir des produits qui sont fabriqués en Asie et qui sont vendus en France ou en Europe. C'est très anti-écologique. La mondialisation sauvage c'est anti-écologique."