Voir la vidéo

Un énorme iceberg vient de se détacher du continent Antarctique

Appelé Larsen C, il fait 5000 km2 soit la superficie du département des Bouches-du-Rhônes, 50 fois la ville de Paris ou Bali. Il fait 350m d’épaisseur et flotte déjà sur l’eau.

Le résultat du réchauffement climatique ?

Selon, Gaël Durand, chargé de recherche au CNRS, spécialiste de la dynamique des glaciers, le détachement de ces blocs de glace est préoccupant car elles retiennent l’écoulement des glaciers.
« L’inquiétude est de voir ces plateformes s’affaiblir, se démanteler les unes à la suite des autres et en conséquences, les glaciers accélérés, vont re-larguer plus de glace dans l’océan et contribuer à l’élévation du niveau de la mer » explique-t-il.

L’Antarctique et l’Arctique se réchauffent plus vite que le reste monde. Avant Larsen C, deux autres icebergs s’étaient détachés. Le Larsen B en 2002 et le Larsen A en 1995. Pour Gael Durand, ces détachements en chaînes, pourraient être liés au réchauffement climatique.
« On n’est pas capable de dire si le changement climatique n’avait pas eu lieu cet événement n’aurait pas eu lieu. Par contre le fait que l’on observe, ces plateformes se démanteler depuis le nord vers le sud et une accélération des calottes c’est cohérent avec ce qu’on comprend du changement climatique » insiste-t-il.

plus