Les glaciers de Bomi au Tibet.
Les glaciers de Bomi au Tibet. (MAXPPP)

Les glaciers d'Asie résistent mieux au réchauffement climatique, selon des chercheurs français

Tous les glaciers ne sont pas égaux face au changement climatique. C'est ce qui ressort d'une étude menée par des glaciologues français et publiée dans la revue Nature Géoscience, lundi 7 août. Selon eux, certains glaciers asiatiques résistent mieux aux effets du réchauffement de la planète que ceux du reste du globe.

C'est grâce à plus de 50 000 images satellite prises entre 2000 et 2016 que les chercheurs ont pu affiner les pertes de masse de ces glaciers d'Asie. Leur recherche ne concerne pas seulement les glaciers de l'Himalaya mais aussi ceux du Plateau du Tibet ou encore de Pamir. Au total, ils ont étudié 87 000 glaciers. Ces chercheurs français et norvégiens montrent que tous les glaciers n'ont pas le même comportement face au réchauffement de la planète.

Certains glaciers gagnent en masse, d'autres reculent

Les glaciers de Karakoram, au nord du Pakistan, ou ceux de la cordillère de Kunlun, à l'ouest du Plateau tibétain, ont même gagné en masse de glace ces dernières années. En moyenne, sur l’ensemble de la zone d’étude, les glaciers s’amincissent de 20 cm par an, soit deux fois moins que la moyenne des glaciers du reste de la planète. En revanche, de l'autre côté du Plateau tibétain, à l'est, certains ont perdu 62 cm par an, soit autant que nos glaciers alpins. Pour les chercheurs, le changement climatique se manifeste par endroit, plutôt par des étés plus froids. C'est le monde à l'envers ! Cette étude devrait influencer d'autres recherches, notamment sur la montée du niveau des mers dans l'une des zones les plus peuplées de la planète.

plus