Voir la vidéo
France 3

Le dérèglement climatique, à l'origine des catastrophes naturelles

Aux quatre coins de la planète, les catastrophes naturelles se multiplient. Depuis quatre jours, l'ouragan Irma ravage les Antilles. Le mois dernier, Harvey frappait les États-Unis, connu déjà comme la plus forte tempête de ces 15 dernières années. En 2015, la tempête Matthew s'abattait sur Haïti, détruisant tout sur son passage. Tant de phénomènes extrêmes qui chaque année, poussent de plus en plus d'habitants à fuir. D'ici 2050, ils pourraient être 250 millions de réfugiés climatiques. "On doit maintenant se concentrer sur ce qu'on appelle l'adaptation, parce que le phénomène, lui, est parti", a déclaré le ministre de l'Environnement Nicolas Hulot.

Trois régions fortement touchées

Aujourd'hui, les réfugiés climatiques fuient l'Afrique subsaharienne et ses sécheresses, l'Asie du Sud exposée aux typhons et les petits États insulaires menacés par la montée des eaux. Chaque année, 26 millions de personnes basculent dans la pauvreté à la suite d'évènements climatiques extrêmes.

Le JT
Les autres sujets du JT
plus