Voir la vidéo
France 3

Environnement : la glace, la mémoire du climat

C’est un arrivage qu'ils attendaient depuis des mois. Ces scientifiques de Grenoble redoublent d'attention pour manipuler chacune des 55 caisses. Ils jubilent, à l'intérieur les carottes de glace sont intactes. Cette glace, ils ont été la chercher en Bolivie à 6 300 mètres d'altitude. Pendant des semaines, ils ont prélevé des carottes de glace de plus de 100 mètres de long. Une aventure scientifique dans des conditions extrêmes. Ces scientifiques ont bravé le vent glacial des Andes et plongé dans les entrailles des glaciers pour découvrir les éléments chimiques et les bactéries enfermés dans ces glaces.

Conserver les carottes pour les générations futures

Tel un enregistreur, ces carottes permettent de décrypter le passé climatique. Avec le réchauffement climatique, ce témoignage devrait avoir disparu d'ici la fin de ce siècle. L’année dernière, ces scientifiques avaient déjà analysé les glaces du Mont-Blanc. Ils les ont mis au frais pour les générations futures. Pour les conserver, ces carottes de glace sont stockées à Grenoble, mais aussi en Antarctique. Là-bas, les glaciologues du monde entier vont constituer la première bibliothèque mondiale d'archives glaciaires, par une température moyenne de -54 degrés.

Le JT
Les autres sujets du JT
plus