Voir la vidéo

Comment la Sierra Leone enterre ses morts après la catastrophe

499 morts pour plus de 600 disparus et des milliers d’habitants désormais sans abri : c’est le dernier bilan de la catastrophe qui a touché de plein fouet la Sierra Leone, pays situé dans l’Ouest de l’Afrique.

Freetown, capitale exsangue de la Sierra Leone

Les inondations et glissements de terrain survenus dans la nuit du 13 au 14 août ont ravagé Freetown, la capitale du pays. Les autorités ont dû faire creuser 400 tombes, à quelques mètres à peine d’autres tombes où ont été enterrées il y a quelques années plusieurs centaines d’habitants victimes du virus Ebola.

 Lundi 21 août, le pays a appelé à nouveau à l’aide : le président Ernest Bai Koroma aimerait davantage d’aide internationale. Les secours peinent en effet à s’organiser et souffrent d’un manque de moyens. En outre, la saison des pluies n’étant pas encore achevée, la population craint de nouvelles inondations.

plus