Des touristes marchent sur la dune du Pilat, près d\'Arcachon (Gironde), le 17 novembre 2011.
Des touristes marchent sur la dune du Pilat, près d'Arcachon (Gironde), le 17 novembre 2011. ( MAXPPP)

Bassin d'Arcachon : la dune du Pilat a gagné 1,30 mètre de hauteur en un an

La dune du Pilat grandit. Sa hauteur s'établit désormais à 110,5 mètres, d'après les experts de l'Observatoire de la côte Aquitaine, interrogés par France Bleu Gironde. La dune, qui accueille deux millions de visiteurs chaque année, a gagné 1,30 mètre en 2017 par rapport à l'année dernière.

Érosion de la dune et avancée vers la forêt

La hauteur du site peut varier sensiblement d'un jour à l'autre, selon les experts. Le vent, qui déplace chaque jour des millions de grains de sable, modifie sa crête. En 2016, son point culminant s'élevait à 109,2 mètres, et à 108,9 mètres en 2011. La dune grandit donc régulièrement depuis plusieurs années.

Pour expliquer les variations de taille de la dune, les experts de l'Observatoire ont observé deux phénomènes, depuis 2002. Ils ont étudié le processus d'érosion qui grignote le trait de côte (l'espace de jonction entre la terre et la mer) et le mouvement d'avancée de la dune vers la forêt, provoqué par des vents dominants d'Ouest. 

La partie Sud plus touchée par l'érosion

En 2017, les phénomènes d'érosion se sont inversés entre le Nord et le Sud de la dune. La partie Nord perdait, jusqu'à maintenant, quatre mètres par an. "L'érosion semble s'être stabilisée entre 2016 et 2017", disent les experts. En revanche, le Sud, habituellement moins touché, affiche "une érosion marquée depuis 2016". Le recul moyen est de deux mètres dans cette zone, d'après l'Observatoire de la côte Aquitaine. Ce changement peut s'expliquer par la direction des vagues et des courants de marée.

En ce qui concerne le phénomène d'avancée dunaire, la limite entre la dune et la forêt est restée assez stable entre 2016 et 2017 au Nord de la dune du Pilat. "Le phénomène d’avancée dunaire est plus marqué au Sud, avec un recul de 3 mètres par an en direction de la forêt", expliquent les experts.

plus