Un chercheur de l\'Institut national de la recherche en informatique et en automatique (Inria) montre des informations indiquant la présence d\'un \"rançongiciel\" sur un écran d\'ordinateur, le 3 novembre 2016 à Rennes (Ille-et-Vilaine).
Un chercheur de l'Institut national de la recherche en informatique et en automatique (Inria) montre des informations indiquant la présence d'un "rançongiciel" sur un écran d'ordinateur, le 3 novembre 2016 à Rennes (Ille-et-Vilaine). (DAMIEN MEYER / AFP)

Vague mondiale de cyberattaques : comment éviter que votre ordinateur soit infecté

Une vague de cyberattaques "sans précédent", selon l'expression d'Europol, frappe le monde depuis vendredi 12 mai. Les piratages informatiques concernent une centaine de pays et touchent de grandes entreprises. Parmi elles, le constructeur automobile français Renault, le géant américain de livraison de colis FedEx ou encore la compagnie de télécoms espagnole Telefonica, mais aussi de grandes structures, comme le service public de santé britannique (NHS) ou la Banque centrale et plusieurs ministères russes.

Des dizaines de milliers d'ordinateurs, principalement en Europe, ont été infectés par des ransomwares ("rançongiciels" en français) qui exploitent une faille de sécurité dans les systèmes d'exploitation Windows. Ces logiciels malveillants verrouillent les fichiers des utilisateurs et les forcent à payer une somme d'argent (300 dollars, soit un peu plus de 270 euros)  sous forme de monnaie virtuelle bitcoin pour en recouvrer l'usage. Face à ce piratage mondial, l'agence de coopération des polices européennes a publié sur Twitter quelques conseils pratiques.

Des conseils simples mais efficaces

Europol recommande de mettre à jour ses logiciels régulièrement - son navigateur internet et son système d'exploitation en particulier - pour s'assurer de disposer des dernières mises à jour de sécurité. L'agence conseille évidemment d'utiliser un antivirus et un firewall (pare-feu en français), afin d'empêcher les virus et logiciels malveillants de s'installer sur votre ordinateur à votre insu. Beaucoup de ces antivirus et firewalls sont gratuits.

Autres conseils utiles : ne téléchargez et n'utilisez que des logiciels provenant de sites internet sûrs. Et certainement pas des versions piratées. Ne cliquez pas sur les liens, bannières et publicités intempestives qui pourraient apparaître au cours de votre navigation sur internet, n'ouvrez pas les mails de correspondants inconnus, ne cliquez pas sur les liens qui peuvent y être attachés : ils redirigent vers des sites hébergeant des logiciels malveillants qui se téléchargent sans que vous vous en rendiez compte sur votre ordinateur. Et sur vos smartphones, ne téléchargez vos applications que sur les "stores" officiels.