Photo d\'illustration 
Photo d'illustration  (ALEXANDRE MARCHI. / MAXPPP)

Cyberattaque mondiale : "Une dizaine d'entreprises françaises touchées" en plus de Renault, selon l'Anssi

Au moins une dizaine d'entreprises françaises, en plus de Renault, ont été victimes de la cyberattaque qui a touché, depuis vendredi, près de 150 pays et 200 000 ordinateurs, surtout en Europe, annonce Guillaume Poupard, le directeur général de l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information, sur franceinfo, lundi 15 mai.

"Des grosses entreprises" concernées

"Ce sont de grosses entreprises. L'attaque devient plus inquiétante quand elle arrive à toucher des systèmes industriels et de production, parce qu'ils sont souvent moins mis à jour que les systèmes bureautiques classiques", a-t-il expliqué. Guillaume Poupard rappelle que les entreprises et personnes ayant installé le correctif il y a deux mois sont protégées. "Mais, il faut être prudent. Parce que nous n'en sommes qu'au tout début et on peut encore avoir de mauvaises surprises dans les prochains jours", souligne Guillaume Poupard. 

Depuis vendredi, le monde a connu sa plus importante attaque informatique. Les ordinateurs ont été infectés par un logiciel de rançon, un "rançongiciel", exploitant une faille dans les systèmes Windows, divulguée dans des documents piratés de l'agence de sécurité américaine NSA. En France, le constructeur automobile Renault a été touché et a dû mettre à l'arrêt, samedi, plusieurs de ses sites de production par précaution.

Cyberattaque : "Une dizaine d'entreprises françaises touchées" en plus de Renault, annonce Guillaume Poupard, le directeur général de l'Anssi
--'--
--'--

plus