Voir la vidéo
France 3

Cyberattaque : le site Renault de Douai toujours à l'arrêt

Le groupe automobile Renault fait partie des victimes de la cyberattaque mondiale sans précédent lancée vendredi dernier. Ce lundi 15 mai, le site Renault de Douai (Nord) était toujours à l'arrêt par mesure préventive. La direction a suspendu l'activité pour laisser le temps aux techniciens de sécuriser les systèmes informatiques. Résultat : 3 500 ouvriers sont au chômage technique.

Vers un retour à la normale

Le groupe Renault a été le plus impacté en France par le virus, un logiciel espion qui exige une somme d'argent pour débloquer les fichiers de l'ordinateur. Ce soir, la situation se serait stabilisée pour la dizaine d'entreprises françaises impactées. Pour l'heure, aucune information sur ceux qui se cachent derrière ce piratage d'ampleur mondiale. Ce week-end, le parquet de Paris a ouvert une enquête.

plus