Toujours plus petits et plus difficiles à intercepter, les drones sont devenus un casse-tête pour le personnel pénitentiaire.
Toujours plus petits et plus difficiles à intercepter, les drones sont devenus un casse-tête pour le personnel pénitentiaire. (MAXPPP)

Royaume-Uni : une prison s'équipe d'un bouclier virtuel pour empêcher les survols de drones

La prison de l'île anglo-normande de Guernesey va installer un bouclier virtuel contre les drones. Le but de ce dispositif, présenté comme une première mondiale, est d'empêcher le survol de ces appareils capables de livrer aux détenus des armes, de la drogue ou des téléphones portables.

"Pratiquement chaque jour, un drone est surpris à voler au-dessus d'une prison", a expliqué à l'AFP David Matthews, le directeur de la prison de Guernesey. Toujours plus petits et plus difficiles à intercepter, ces engins constituent un vrai casse-tête pour les établissements pénitentiaires.

Un dispositif opérationnel cet été

Ce bouclier virtuel, baptisé Sky Fence, sera capable de pirater les drones qui survolent la prison, grâce à une vingtaine de brouilleurs installés stratégiquement dans l'établissement. Sky Fence "génère un dôme invisible au-dessus de la prison, rendant impossible son survol", résume David Matthews.

Concrètement, le système supprime le programme de vol de l'appareil, qui retourne alors automatiquement d'où il vient. Cette technologie "perturbe le signal vidéo que le drone envoie à son opérateur au sol", explique Richard Gill, le patron de Drone Defence, l'entreprise qui a conçu le bouclier antidrones. Dans la prison de Guernesey, Sky Fence devrait être opérationnel dès cet été. 

plus