Voir la vidéo
FRANCE 3

Hautes-Alpes : à la découverte de la pêche dans le lac des Sirènes

Pour la pêche, l'aventure commence au petit matin. Cannes à pêche, appâts, vers de terre, il faut au moins cela pour répondre à la promesse du lac des Sirènes dans la commune d'Orcières (Hautes-Alpes) : des truites fario et des truites arc-en-ciel. En montagne, à chaque fin de saison, les lacs sont alvinés. "Les poissons ne se reproduisent pas en altitude, donc on est obligé de mettre ou du poisson maillé, ou des petites truitelles de sept ou huit centimètres", explique Jean-Paul.

Pas plus de six poissons par jour et par pêcheur

Le pêcheur pratique une pêche sportive très mobile. Il utilise la technique du vairon manié. Ce petit poisson articulé ne possède pas d'ardillon. Ainsi, il remet ses prises à l'eau sans les abîmer. Thierry, lui, est un pêcheur non-mangeur. "Je pêche pour la famille, pour ma femme et pour mes enfants", explique-t-il. Ce matin-là, il a de la chance, il ne rentrera pas bredouille, mais avec quatre prises. La pêche est ici réglementée et surveillée : pas plus de six poissons par jour et par pêcheur. Dans les Hautes-Alpes, 17 000 passionnés pourront ainsi assouvir leur péché gourmand.