Voir la vidéo
France 3

Gaspillage : une entreprise transforme les légumes "moches" en soupes de luxe

Que faire de 350 kilos de tomates considérées comme trop mûres ou des pommes de terre refusées par la grande distribution ? Dans le Nord, on a eu l'idée de les rentabiliser en les transformant en... soupes de luxe. McCain, eLeclerc Templeuve et Randstad se sont associés avec le Gappi (Groupement des agriculteurs de pomme de terre pour l'industrie) et les banques alimentaires pour créer la marque Bon et Bien.

Des chômeurs longue durée recrutés

La société achète les fruits et légumes à moitié prix. Ils sont ensuite préparés selon des recettes de grands chefs cuisiniers, puis vendus en grande distribution. Une enseigne a d'ailleurs déjà acheté tout le stock. La grande distribution y trouve finalement son compte, et les consommateurs aussi.

Par-dessus le marché, l'entreprise qui fabrique les soupes a embauché cinq personnes, dont d'anciens chômeurs longue durée de la région. En bref, c'est une affaire qui marche, unique en France, et qui ne manquera probablement pas de faire des émules.

Le JT
Les autres sujets du JT
plus