Une photo non datée de Xavier Dupont de Ligonnès, soupçonné d'avoir tué sa femme et ses quatre enfants en 2011.
Une photo non datée de Xavier Dupont de Ligonnès, soupçonné d'avoir tué sa femme et ses quatre enfants en 2011. (AFP)

Les ossements découverts dans le Var ne sont pas ceux de Xavier Dupont de Ligonnès

Les ossements découverts dans le Var ne sont pas ceux de Xavier Dupont de Ligonnès, a annoncé la procureure de Draguignan, lundi 4 mai. Des ossements humains avaient été retrouvés, mardi 28 avril, entre Bagnols-en-Forêt et Fréjus, à quelques kilomètres de l'endroit où l'homme a été aperçu pour la dernière fois, le 15 avril 2011. Il est soupçonné d'avoir tué sa femme et ses quatre enfants en 2011, puis de les avoir enterrés sous la terrasse de leur maison familiale de Nantes.

L'identité du défunt toujours inconnue

"Les expertises effectuées à partir des prélèvements d'ADN recueillis aussi bien sur les ossements humains que sur divers objets personnels découverts sur place ont permis de mettre en évidence un profil génétique unique, écrit Danielle Drouy-Ayral dans un communiqué. Ce profil génétique ne correspond pas à celui de Xavier Dupont de Ligonnès et ce n'est donc pas son corps qui a été découvert le 28 avril 2015 à Fréjus."

"L'identité du défunt, précise la magistrate, est à ce jour inconnue et les investigations se poursuivent dans le cadre d'une procédure habituelle de recherche des causes de la mort."