Tuerie de Liège

Le 13 décembre 2011, un homme de 33 ans, Nordine Amrani, tire sur la foule de la place Saint-Lambert à Liège. Entre les commerces, le marché de Noël et le passage de plusieurs lignes de bus, principalement empruntées par les étudiants, c’est la place la plus fréquentée de la ville. Le tireur, embusqué sur une plateforme, est armé de grenades, qu’il jette dans les abribus avant de tirer sur la foule avec un fusil d’assaut, puis de se suicider. La tuerie de Liège fait une centaine de victimes, dont cinq morts, plus une femme que Nordine Amrani avait tuée avant de quitter son domicile.
Des jeunes filles rendent hommage aux victimes de la tuerie, le 14 décembre à Liège (Belgique).
Le corps d'une femme retrouvé chez l'auteur présumé de la tuerie de Liège
Scènes de désolation après la tuerie de Liège
Le corps supposé être celui de Nordine Amrani à Liège (Belgique), le 13 décembre 2011.
Ce que l'on sait de l'auteur présumé de la tuerie de Liège
Le roi des Belges Albert II et son épouse la reine Paola rencontrent le gouverneur de la province de Liège Michel Fore à la suite d'une attaque meurtrière survenue dans le centre de la ville belge, le 13 décembre.  
A Liège, la Belgique face à l'"inexplicable"
Danièle Reynders, procureure du Roi de Liège, le 13 décembre 2011.
Belgique : la procureure du Roi parle de la tuerie de Liège
Un corps sur la place après l'attaque à l'explosif survenue à Liège (Belgique), le 13 décembre 2011.
Après la tuerie de Liège, les blessés sont évacués et un homme témoigne
A Liège (Belgique), le 13 décembre 2011.
Panique dans le centre de Liège après l'attentat
Le centre-ville de Liège (Belgique), le 13 décembre 2011.
Belgique : attaque meurtrière dans le centre de Liège
Les secours transportent un corps sur la place Lambert à Liège (Belgique), où une fusillade a eu lieu mardi 13 décembre 2011.
Tuerie de Liège : un corps découvert au domicile du tueur présumé