Opération antiterroriste dans l'Hérault

Quatre personnes ont été interpellées dans l'Hérault, à Montpellier, Clapiers et Marseillan, le 10 février 2017. Parmi elles, trois sont connues des services antiterroristes. Ces trois hommes et cette adolescente sont soupçonnés d'avoir voulu commettre un attentat "imminent" sur le sol français. 

A la suite de ce coup de filet, Bernard Cazeneuve a rappelé le "niveau de menace terroriste extrêmement élevé" en France, "qui nous oblige à chaque instant à prendre toutes les précautions pour assurer la protection de nos concitoyens". Cette menace "signifie pour les forces de sécurité intérieures et notamment pour les services de renseignement une activité extrêmement intense", a ajouté le Premier ministre, en évoquant, "depuis le début de l'année 2016", "plusieurs centaines d'interpellations d'individus qui ont été pour la plupart d'entre eux judiciarisés".
L\'immeuble de Clermont-Ferrand où un homme mis en examen, samedi 25 février, dans une enquête antiterroriste, avait été interpellé, le 21 février.
Attentat déjoué dans l'Hérault : deux des suspects mis en examen
Illustration Police nationale.
Attentat déjoué dans l'Hérault : deux des suspects mis en examen
L\'entrée de l\'immeuble où vivait Thomas S. à Clapiers (Hérault), le 10 février 2017.
Attentat déjoué dans l'Hérault : les trois suspects ont été mis en examen
Le siège de la Sous-direction antiterroriste (SDAT), à Levallois Perret (Hauts-de-Seine).
Attentat déjoué : la garde à vue des trois suspects prolongée
Le siège de la Sous-direction antiterroriste (SDAT), à Levallois Perret (Hauts-de-Seine).
Attentat déjoué : ce que l'on sait du profil des suspects
L\'hôtel de police de Montpellier (Hérault), le 11 février 2017, où ont été placées en garde à vue quatre personnes suspectées de commettre un attentat.
Attentat déjoué : les avancées de l'enquête
Le siège de la Sous-direction antiterroriste (SDAT), à Levallois Perret (Hauts-de-Seine).
Attentat déjoué dans l'Hérault : "Ma fille est innocente, elle a été manipulée"
Appartement suspects.
VIDEO FRANCE 2. Attentat déjoué : dans l'appartement d'un des suspects
L\'hôtel de police à Montpellier (Hérault), le 11 février 2017, où quatre personnes sont interrogées, soupçonnées de vouloir commettre un attentat en France.
Attentat déjoué : ce que l'on sait des trois suspects interpellés dans l'Hérault
L\'hôtel de police de Montpellier (Hérault), le 11 février 2017, où ont été placées en garde à vue quatre personnes suspectées de commettre un attentat.
Attentat déjoué : ce que l'on sait des quatre suspects interpellés dans l'Hérault