Voir la vidéo
FRANCE 2

Tireurs d'élite, fouilles et portiques : quels sont les dispositifs de sécurité des meetings en France

Aux abords du Zénith de Lille (Nord), le détour est obligatoire : il est désormais interdit de s'en approcher en voiture à moins de 200 mètres. Ce soir, pour le meeting de François Fillon, le périmètre de sécurité a été élargi. Et pour ne prendre aucun risque, d'importants effectifs de police patrouillent parfois même en civil dans la foule. Les opposants, habituellement postés à proximité de l'entrée des meetings, ont été éloignés. Et avant d'entrer dans la salle, palpation systématique de chaque participant. Pour ce militant, cela signifie qu' "On est bien surveillés. Je n'ai pas de craintes." À l'intérieur, un second contrôle, avec un détecteur de métaux cette fois.

Des contrôles de sécurité renforcés à Toulouse

À Toulouse (Haute-Garonne), les mêmes précautions sont prises à l'entrée du Zénith où se tient le meeting de Benoît Hamon : double contrôle des sacs, puis palpation de sécurité. Là aussi, à l'extérieur, des policiers ont été déployés en nombre pour surveiller les abords de la salle.