Des membres du Raid à Marseille, lors de l\'arrestation des deux suspects, le 18 avril 2017. 
Des membres du Raid à Marseille, lors de l'arrestation des deux suspects, le 18 avril 2017.  (BORIS HORVAT / AFP)

Attentat déjoué à Marseille : deux des suspects interpellés en Lorraine soupçonnés d'être des artificiers

Deux des trois personnes interpellées mardi à Vandœuvre-lès-Nancy (Meurthe-et-Moselle), dans le cadre de l'enquête sur l'attentat déjoué à Marseille avant le premier tour de l'élection présidentielle, sont soupçonnées d'être des artificiers, rapporte France Bleu Sud Lorraine mardi 25 avril. Un quatrième suspect a également été arrêté dans les Vosges.

Une cinquième personne interpellée dans le Sud

Tous les suspects sont soupçonnés d'avoir été en contact avec les deux terroristes présumés, arrêtés à Marseille le 18 avril. Ces derniers "se préparaient à agir de manière imminente sur le territoire français", d'après François Molins, le procureur de Paris à la tête du parquet antiterrotiste.

En août 2016, le cousin d'Abdel-Malik Petitjean, l'un des deux auteurs de l'attaque de l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime) avait également été arrêté à Vandœuvre-lès-Nancy. Une cinquième personne a été interpellée mardi dans le Sud de la France.