Voir la vidéo
FRANCE 2

Attaque de militaires à Levallois : le suspect ne peut pas encore être interrogé

Le suspect ne peut toujours pas être entendu. L'homme de 36 ans qui a pris pour cible des militaires le 9 août dernier a été transféré à l'hôpital Georges Pompidou à Paris après avoir été arrêté puis recueilli à l'hôpital de Lille (Nord). Son état de santé ne permet toujours pas aux enquêteurs de l'interroger.

Un profil énigmatique

En direct de l'hôpital Pompidou, le journaliste Matthieu Boisseau fait le point sur la situation : " Les enquêteurs savent que son audition sera déterminante", annonce-t-il. Quelles sont ses motivations ? Depuis combien de temps l'attaque était-elle préparée ? " Les policiers n'ont pas de réponses et font face à un profil énigmatique : aucun signe de radicalisation, aucune revendication, aucune trace de complice ou de contact avec Daesh. En ce qui concerne les militaires blessés, trois sont sortis de l'hôpital, les trois autres sont toujours en soin, mais leurs jours ne sont pas en danger".

plus