Suicide à Notre-Dame

Le 22 mai 2013, un homme de 78 ans, Dominique Venner, met fin à ses jours devant l’autel de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Ce suicide à Notre-Dame a eu lieu vers 16 heures alors que plus de 1500 personnes se trouvaient dans la cathédrale. Le suicidé, membre d’associations d’extrême droite depuis 1950, a justifié son acte dans une lettre déposée sur l’autel de Notre-Dame à l’attention des enquêteurs. Il y explique son geste en indiquant avoir agi de la sorte pour rompre la léthargie qui touche la France et lutter contre le mariage pour tous dont il était un farouche opposant.

A Notre-Dame, après le suicide de Dominique Venner, le 21 mai 2013.
VIDEO. Un essayiste d'extrême droite se suicide à Notre-Dame de Paris
La police surveille la cathédrale Notre-Dame de Paris, après le suicide d'un homme, le 21 mai 2013.
Suicide à Notre-Dame : que s'est-il passé?