Une information judiciaire a été ouverte par des juges d\'instruction parisiens.
Une information judiciaire a été ouverte par des juges d'instruction parisiens. (LOIC VENANCE / AFP)

Quatre policiers ont été placés en garde à vue dans l'enquête sur la découverte de sept tonnes de cannabis en 2015 à Paris

Quatre policiers ont été placés en garde à vue, lundi 20 mars, dans le cadre de l'enquête sur la saisie record de sept tonnes de cannabis dans des camionnettes stationnées sur le boulevard Exelmans à Paris en octobre 2015, a appris franceinfo auprès d'une source policière.

Parmi eux figure l'ancien patron de l'Office central pour la répression du trafic illicite de stupéfiants (Ocrtis), François Thierry. Il avait déjà été placé en garde à vue à l'IGPN, le 1er mars, dans cette affaire. Les enquêteurs s'interrogent sur les pratiques de la police en marge de cette saisie. Une information judiciaire a été ouverte.

Une autre enquête après le témoignage d'un infiltré

Le parquet de Paris a ouvert une autre enquête sur les pratiques de l'Ocrtis, en 2015, à la suite du témoignage d'un homme se présentant comme un indicateur "infiltré". Celui-ci a assuré à Libération avoir "gardé" début 2012 une villa espagnole à la demande de François Thierry. De mars à avril, 19 tonnes de cannabis en provenance du Maroc auraient transité par cette villa, où la drogue était déchargée par des "policiers français" avant d'être convoyée en voiture vers la France où seule une partie était interceptée.