Un policier mis en examen

La mise en examen d'un policier constitue toujours un moment délicat pour le ministère de l'Intérieur comme pour celui de la Justice. Un policier mis en examen peut en effet être accusé d'une bavure dans l'exercice de ses fonctions, de malversations en relation avec des délinquants, ou bien de faits relatifs à sa vie privée. Dans tous les cas, la mise en examen d'un policier suscite l'intérêt de la presse et du public, comme en témoigne la médiatisation des affaires de corruption dans la Bac Nord de Marseille, du « superflic » Michel Neyret, etc. À noter qu'un policier mis en examen risque des sanctions disciplinaires, indépendamment des suites judiciaires de l'affaire.

Une vidéo montre un adolescent se faire frapper par un policier non loin du lycée Bergson de Paris, le 24 mars 2016, en marge de la mobilisation contre la loi Travail.
Comment sanctionner un policier auteur de violences ?
Marisol Touraine visite le centre hospitalier de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), le 17 mai 2012.
Manuel Valls et Marisol Touraine déjà au travail
Des policiers manifestent à Paris le 4 mai 2012 pour apporter leur soutien à leur collègue de Seine-Saint-Denis mis en examen pour "homicide volontaire".
Nouvelle manifestation de policiers à Paris
Amal Bentounsi soeur d'Amine Bentounsi et ses proches lors d'une marche blanche le 2 mai 2012 à Meaux (Seine-et-Marne)  
Marche blanche en mémoire de l'homme tué par un policier
Sarkozy : "Faut-il qu'un policier attende d'être blessé pour se défendre?"
Claude Guéant, le 26 avril 2012, à Luxembourg.
Policier mis en examen : Guéant "regrette" que le parquet n'ait pas fait appel
Capture d'écran.
Légitime défense : ce que dit la loi
Nicolas Sarkozy, à son arrivée pour un meeting au Raincy (Seine-Saint-Denis), le 26 avril 2012.
Policier en examen : les candidats s'emparent de l'affaire
Des policiers ont manifesté à Bobigny après la mise en examen de leur collègue, mercredi 25 avril.
Le parquet ne conteste pas la mise en examen du policier