Meurtres dans l'Essonne

Les meurtres dans l'Essonne font référence aux 4 homicides commis entre novembre 2011 et avril 2012 dans le département. L'enquête sur ces quatre meurtres repose sur une preuve matérielle : l'arme utilisée est à chaque fois la même. Après le premier meurtre, celui de Nathalie Davids le 27 novembre 2011, un suspect passe aux aveux avant d'être incarcéré. Pour autant, les meurtres continuent : Jean-Yves Bonnerue est abattu le 22 février 2012, Marcel Brunetto le 17 mars et Nadija Lahsene le 5 avril. Cette série de meurtres conduit à l'arrestation d'un nouveau suspect, Yoni Palmier, inculpé le 16 avril 2012.

Illustration de Yoni Palmier, jugé pour quatre assassinats au palais de justice de Paris, le mercredi 29 mars 2017.
Meurtres dans l'Essonne : Yoni Palmier à nouveau condamné à la réclusion criminelle à perpétuité
Photo d\'identité de Yoni Palmier.
Procès du "tueur de l'Essonne" : Yoni Palmier "reconnaît" pour la première fois les quatre meurtres
Des policiers se tiennent devant l\'immeuble où a été interpellé Yoni Palmier le 14 avril 2012, à Draveil (Essonne).
Essonne : le suspect numéro 1 nie être impliqué dans le premier meurtre
Le 14 avril 2012, à Draveil, devant l\'immeuble où a été interpellé un suspect dans le cadre de l\'enquête. 
Meurtres de l'Essonne : un des pistolets saisis a servi pour les 4 crimes
Photo d\'identité de Yoni Palmier.
Qui est Yoni Palmier, principal suspect des meurtres de l'Essonne ?
Le 14 avril 2012, à Draveil, devant l\'immeuble où a été interpellé un suspect dans le cadre de l\'enquête. 
Meurtres de l'Essonne : le principal suspect a été mis en examen et écroué
Matthieu Bonduelle, président du Syndicat de la magistrature, dénonce le \"marketing politique\" autour de certaines affaires.
Essonne, Merah… "Le gouvernement instrumentalise les affaires"
Des policiers devant l\'immeuble où a été interpellé un des suspects, à Draveil, dans l\'Essonne. 
Meurtres de l'Essonne : "La place Beauvau viole le secret de l'instruction"
Une voiture de police stationne devant l\'immeuble où a été interpellé un suspect qui a été placé en garde à vue dans le cadre de l\'enquête sur les quatre meurtres perpétrés avec la même arme en l\'espace de cinq mois dans l\'Essonne, le 14 avril 2012 à Draveil.
Meurtres dans l'Essonne : la police mène de nouvelles perquisitions
Les enquêteurs de la police scientifique sur les lieux du meurtre d\'une femme de 47 ans le 5 avril 2012 à Grigny dans l\'Essonne.
Deux suspects interpellés dans l'enquête sur la série de meurtres dans l'Essonne
Des membres de la police scientifique près de l\'immeuble où une femme de 47 ans a été tuée, le 5 avril 2012 à Grigny (Essonne).
Un homme détenu pour un des meurtres de l'Essonne en grève de la faim
Des agents de la police scientifique et des médecins légistes pénètrent dans l\'immeuble où a été tuée une femme de 47 ans, le 5 avril 2012 à Grigny (Essonne).
Surveillance renforcée en Essonne après une série de quatre meurtres
Grigny La Grande Borne (Essonne), jeudi 5 avril 2012.
Peur et incompréhension dans l'Essonne après une série de quatre meurtres
Devant l\'immeuble où a été abattue une mère de famille, jeudi 5 avril, à Grigny (Essonne).
Essonne : des "similitudes" dans trois des quatre assassinats
Une allée de la cité de la Grande-Borne à Grigny (Essonne), le 31 juillet 2002.
Une femme tuée à Grigny par un tireur en deux-roues