La ville de Cumières (Marne), et la Marne, vues du ciel, en 2012.
La ville de Cumières (Marne), et la Marne, vues du ciel, en 2012. (G?RARD LABRIET / PHOTONONSTOP)

Marne : deux légionnaires se noient lors d’un entraînement en canoë-kayak

Deux légionnaires sont morts noyés vendredi 19 mai à Cumières (Grand Est) lors d’un entraînement en canoë-kayak sur la Marne. Le ministère des Armées a réagi dans un communiqué précisant que les deux militaires participaient à une "activité de cohésion programmée". "L’intervention des secours a permis de rapidement retrouver leurs corps mais, malgré les efforts de réanimation entrepris, leur décès a malheureusement dû être constaté".
 
Le maire de Cumières, José Tranchant, s'est rendu sur les lieux de l'accident. Il a précisé à franceinfo que les militaires se sont noyés à proximité d'un barrage, après avoir remonté le courant de la rivière. Cette retenue d'eau fait l'objet d'une surveillance régulière de la part des Voies navigables de France. Selon l'édile, des accidents se sont déjà produits, dont une noyade mortelle il y a quelques années.

"Violents remous"

Les deux légionnaires ont été pris dans des tourbillons et ne sont pas revenus à la surface. Le procureur a évoqué de "violents remous sur le fleuve" qui auraient pu faire chavirer deux embarcations.

Les militaires, âgés de 24 et 28 ans, étaient issus du deuxième régiment étranger d’infanterie de Nîmes. Pères de familles, ils étaient originaires d’Afrique du Sud et de Mongolie.

Enquête pour homicide involontaire

Le parquet de Reims a ouvert une enquête de flagrance pour homicide involontaire. Elle a été confiée à la brigade de recherche de la gendarmerie d’Épernay et devra notamment "déterminer si des manquements, ou des négligences dans la préparation, l’organisation ou le déroulement de cette activité de cohésion ont pu être à l’origine du décès des deux militaires" a conclut le parquet

Les auditions des militaires présents lors du drame auront lieu samedi 19 mai. Des autopsies suivront lundi à l'Institut de recherche criminelle de la Gendarmerie nationale de Pontoise.