Voir la vidéo

VIDEO. Incendie dans les Bouches-du-Rhône : "La connerie humaine est sans borne", lance un riverain en colère

Près de 800 pompiers sont toujours mobilisés, lundi 17 juillet, pour éteindre et contrôler un incendie qui a brûlé environ 800 hectares à Saint-Cannat (Bouches-du-Rhône). "On reste attentifs aux risques de reprise" du feu, a expliqué le lieutenant-colonel Nicolas Faure, des sapeurs-pompiers du département (Sdis 13), précisant qu'un dispositif serait maintenu pendant "plusieurs jours".

"On est désabusés"

"Le niveau de risque reste important en raison de la température très élevée et d'un vent de sud qui devrait souffler cet après-midi. On ne prend aucun risque", poursuit-il. Les forestiers sapeurs retournent la terre pour enlever toute végétation susceptible de prendre feu. "Malgré le noyage, vous avez quand même de l'incandescence qui se fait dans le sous-sol qui peut être un facteur de reprise si le vent est amené à se lever", explique Fabien Labat, chef d'unité des forestiers sapeurs.

Le feu, qui a pris samedi, est probablement accidentel, avait indiqué dimanche soir le parquet d'Aix-en-Provence, évoquant l'hypothèse privilégiée d'un jet de mégot en bord de route. De quoi indigner un riverain : "La connerie humaine est sans borne (...) On est désabusés : tous ces efforts, tous ces dégâts matériels, les personnes, les victimes, l'argent que ça coûte...", déplore-t-il.