Attaque d’Orly : Ziyed Ben Belgacem, délinquant ou extrémiste ?

Ziyed Ben Belgacem était-il radicalisé ou a-t-il agi sur un coup de folie ? C'est ce que cherchent à savoir les enquêteurs. Au moment où il agresse la militaire de l’opération Sentinelle juste devant une boulangerie à Orly, le samedi 18 mars, il crie : "Je suis là pour mourir par Allah, de toute façon il va y avoir des morts". Ces mots prononcés avant d’être abattu pourraient laisser penser à un motif religieux. Sur lui, on retrouve un Coran, et de l’argent liquide. Mais pour les enquêteurs l’homme a plutôt un profil de délinquant.

Neuf condamnations

Ce Français de 39 ans a été condamné neuf fois. Au moment des faits, il est sous contrôle judiciaire pour vol avec effraction. Son père le décrit d’abord comme un homme instable : "Il n’a jamais été un terroriste, mon fils. Jamais il n'a fait la prière, et il boit. Mais sous l’effet de l’alcool et du cannabis, voilà où on en arrive." L’homme vivait à Garges-lès-Gonesse (Val d'Oise). Chez lui, les enquêteurs retrouvent une machette et de la cocaïne. Pour ses voisins, c’est un homme solitaire.

plus