Voir la vidéo
FRANCE 2

Attaque d'Orly : les zones d'ombre de l'enquête

Au moment où il agresse une militaire de l'opération Sentinelle, juste devant cette boulangerie à Orly, Ziyed Ben Belgacem crie "je suis là pour mourir par Allah, de toute façon il va y avoir des morts." Malgré ces mots prononcés avant d'être abattu, qui pourraient laisser entendre qu'il agit au nom d'une cause religieuse, Ziyed Ben Belgacem a plutôt le profil d'un simple délinquant.

Condamné neuf fois

L'homme de 39 ans, français, a été condamné neuf fois au moment des faits, il était sous contrôle judiciaire pour vol avec effraction. Un profil confirmé par son père à la sortie de sa garde à vue : "Il n'a jamais été un terroriste mon fils, jamais il n'a fait la prière, et il boit! Mais sous l'effet de l'alcool et du cannabis, voilà où on en arrive. C'est un choc. Mais qu'est-ce que vous voulez, c'est ses fréquentations, la drogue... En fin de compte, c'est moi qui le paye". L'homme vivait à Garges-lès-Gonnesse au sixième étage de cet immeuble. Lors de la perquisition chez lui, les enquêteurs ont retrouvé une machette et de la cocaïne.

plus