Voir la vidéo
FRANCE 2

Attaque à Orly : les conclusions de l'autopsie

Ziyed Ben Belgacem était sous l'emprise d'alcool et de stupéfiants au moment de l'attaque à Orly samedi 18 mars. C'est ce qu'ont révélé les analyses toxicologiques à l'issue de l'autopsie. Un taux d'alcoolémie de 0,93g/L, ainsi que la présence de cannabis et de cocaïne, le mélange est particulièrement puissant.

Un toxicomane

L'homme avait déjà été condamné neuf fois pour vol à main armée et trafic de stupéfiants. Les analyses confirment les déclarations de la famille expliquant qu'il était un toxicomane. Pour les policiers, c'est sans doute la clé de ce parcours chaotique. Vendredi, il est dans un bar à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne) jusqu'à trois heures du matin. À 6h55, il roule vite et tout feu éteint. Il ouvre le feu sur des policiers qui voulaient le contrôler. Son errance d'un lieu à un autre se termine à l'aéroport d'Orly.