Voir la vidéo
France 2

Fusillade à Grasse : deux nouvelles arrestations

24 heures après la fusillade qui a eu lieu au sein du lycée Alexis de Tocqueville à Grasse (Alpes-Maritimes), l'enquête se poursuit pour savoir ce qui a pu pousser le jeune Killian B. à ouvrir le feu. Placé en garde à vue au siège de la police judiciaire de Nice, le tireur a parlé. Il a expliqué qu'il ne voulait pas commettre une tuerie de masse, mais il se sentait harcelé et voulait se venger de plusieurs camarades de classe. La fusillade a commencé à 12h37 et le jeune lycéen a été interpellé sans résistance à 13h05.

Il était présent en classe le matin

La police s'intéresse également à deux autres adolescents de 17 ans : Antony et Lucas, des frères jumeaux ont tous les deux été interpellés et arrêtés. L'attaque aurait été préparée à leur domicile. L'enquête avance également sur le parcours du tireur : selon plusieurs de ses camarades, Killian B. était présent en classe le matin même de la fusillade. Suite à une dispute au sein de sa classe, le lycéen avait publié des photos ultra violentes d'un tireur et de corps ensanglanté sur le site Internet de l'établissement. Par ailleurs, le tireur aurait pu se procurer les armes auprès de sa famille.